Le CBDa, acide cannabidiolique ou acide de cannabidiol est moins connu que le CBD. Pourtant, saviez-vous qu’il est précurseur du cannabidiol ? Il est présent naturellement dans la plante de cannabis et ne se transforme en CBD que sous l’effet de la chaleur. Alors quelles particularités a-t-il ? Vaut-il mieux utiliser du CBD ou du CBDa ? Réponses dans notre article !

D’où provient l’acide cannabidiolique ?

 

Le CBDa provient du cannabis. Il est présent dans les glandes de la résine, c’est-à-dire les trichomes, dans des plants de cannabis non chauffés, ni polymérisés. Le CBDa est l’un des cannabinoïdes présents dans la plante de chanvre (avec le THC, la substance psychoactive).

Avant de prendre sa forme finale, le CBDa naît d’abord en tant que molécule mère, le CBGA. L’enzyme CBDa synthase se forme ensuite et convertit le CBGA et CBDa.

Le CBDa apparaît avant le CBD ou cannabidiol. Il se transforme en CBD sous l’action de la chaleur. Ainsi, les fleurs de cannabis à l’état naturel ne contiennent quasiment pas de CBD. Le CBDa est converti en CBD lorsqu’il est exposé à de fortes températures pendant la vaporisation, la cuisson ou l’extraction. On appelle ce processus la décarboxylation.

A la base, la partie acide du CBDa provient d’un groupe carboxyle de la molécule. Ainsi, le CBDa est aussi appelé acide carboxylique. Pendant la décarboxylation, ce groupe acide de la molécule est éjecté, ne laissant que le CBD.

Jusqu’à récemment, le CBDa était considéré comme une forme inactive du CBD qui ne s’activait que sous l’effet de la chaleur avec la décarboxylation. Aujourd’hui, les études ont montré que le CBDa possède ses propres vertus thérapeutiques.

 

CBDa et CBD, quelles différences ?

 

Le CBDa est étroitement lié au CBD puisqu’il s’agit de cannabidiol sous forme acide. Le CBD apparaît simplement après le CBDa et les études se sont davantage concentrées sur ce composé.

Cependant, les deux substances sont similaires, dans le sens où elles n’ont pas d’effet psychotrope. Concrètement, vous ne planerez pas en prenant du CBD ou du CBDa. Les deux substances peuvent également être utilisées comme un anti-inflammatoire, un anti-douleur, un anti-bactérien ou un remède contre l’anxiété et le stress.

Vaut-il mieux choisir du CBDa ou du CBD ?

Dans quels produits trouve-t-on du CBDa ?

Le CBDa se trouve majoritairement dans les huiles de CBD, grâce à sa biodisponibilité immédiate de par sa diffusion directement sous la langue. Mais il peut également être pris sous forme de :

Huile de CBDa Chemp

Les effets du CBDa : plus fort que le CBD

 

Les essais cliniques sont maigres sur le CBDa mais ils existent.

Le CBDa semble agir davantage sur les récepteurs CB1 que sur les récepteurs CB2 du système endocannabinoïde.

Les récepteurs CB1 sont présents au niveau du système nerveux central, des poumons, du système vasculaire, des muscles ou encore des organes reproducteurs. Les récepteurs CB2 se situent au niveau de la rate, des os et de la peau. Les deux combinés sont présents au niveau du système immunitaire, du foie de la moelle osseuse et du pancréas. Pour plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à consulter cet article.

L’acide cannabinoïde se lie également aux récepteurs TRPV (chaud et froid), de sérotonine (régulation de l’humeur ou de l’anxiété) et au GRP55 (liée à l’épilepsie et à l’intestin : son rôle est encore peu connu).

Le cannabidiol semble avoir des effets à la fois sur les récepteurs CB1 et CB2 contrairement au CBDa dont les effets sont plus visibles sur les récepteurs CB1.

 

Un traitement contre l’anxiété

La recherche suggère que le CBDa pourrait être efficace dans le traitement de l’anxiété. Il a déjà été prouvé que le CBD apaise l’anxiété sociale chez l’humain, en se liant partiellement au récepteur de sérotonine 5-HT1A. Certains médicaments visent à cibler ce récepteur pour calmer l’anxiété, prévenir les effets secondaires du stress et éteindre la peur. Or, le CBDa se lie à ce récepteur avec une affinité 100 fois supérieur à celle du CBD !

 

Efficace contre les nausées et vomissements

Cette affinité du CBDa pour les récepteurs de sérotonine pourrait aussi être responsable de son effet anti-nausées (selon une étude publiée dans la revue British Journal of Pharmacology). Ici encore, le CBDa s’est révélé plus efficace dans le traitement de ces troubles que le CBD.

 

Des effets anti-inflammatoires

Le CBDa pourrait aussi jouer un rôle dans l’apaisement des inflammations. Le CBD est déjà reconnu pour ses actions anti-inflammatoires mais le CBDa pourrait cibler l’inflammation par le biais d’un mécanisme unique. Il inhiberait l’enzyme anti-inflammatoire COX-2, ayant une action similaire aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (selon une étude publiée dans la revue Drug Metabolism & Disposition).

Une étude complémentaire publiée dans la revue Psychopharmacologie a démontré l’efficacité du CBDa en tant qu’anti-douleur. Les effets du CBDa pour calmer les douleurs seraient plus puissants que ceux du CBD à dose équivalente.

Comment choisir votre huile de CBDa ?

 

Pour contenir du CBDa, l’huile que vous choisissez ne doit jamais avoir été chauffée. Car vous l’avez compris, la chaleur transforme le CBDa en CBD. Ainsi, privilégiez la méthode d’extraction par CO2 supercritique et non une extraction par solvant par exemple qui implique la chaleur (et peut laisser des résidus dangereux pour la santé).

Optez pour une huile issue de plants de chanvre cultivés en France et respectant le cahier des charges de l’agriculture biologique. Cela vous assure une meilleure traçabilité et un produit sain pour la santé sans ajout de pesticides.

En cas de doute, sachez que notre huile Chemp n’a jamais été chauffée et conserve tous les composants de la plante de chanvre. Elle contient 5,87 % de CBDa, soit 6 fois plus que les autres huiles au CBDa du marché. Elle est issue de cannabis sativa cultivé en Gironde par un producteur possédant le label AB. N’hésitez pas à commander en ligne ou à venir en boutique nous rencontrer !

Panier
  • Pas de produit dans le panier